229 / Donnons le plaisir de lire à nos enfants

Dans la tribu, le rapport aux livres est tout à fait particulier et chacun entretient donc très différemment cet appétit. Personnellement, j’ai vu ma PAL augmenter en même temps que mes grossesses… Cinq enfants en dix ans, le marque-pages est longtemps resté figé au même endroit, grosso-modo page 32. Pourtant, mon appétit n’a pas diminué, j’achetais toujours autant de livres. Et puis désespérant de pouvoir terminer un bouquin, je les rangeais gentiment dans la bibliothèque. Jusqu’à 2015 en gros. Date à laquelle j’ai décidé que mes insomnies auraient au moins une utilité… J’ai participé également à un prix littéraire, organisé par mon libraire adoré, L’Esperluette à Chartres, et ce challenge m’a permis de rencontrer des auteurs, de parler avec d’autres dingos des livres, bref, d’échanger…

Très fins lecteurs et toujours de très bons conseils, je ne manque pas de solliciter les libraires quand j’ai un doute, quand je manque d’inspiration ou mieux, quand je veux
« juste » me faire plaisir. Parce que c’est bien de cela dont il s’agit n’est-ce pas ? Se faire plaisir, uniquement et entièrement.

Transmettre ce goût à mes enfants est un de mes challenges…

Ma fille de 8 ans semble totalement addict, tandis que mes deux ados sont passés à côté pour l’instant. Je précise « pour l’instant », parce que les chemins qui mènent à la lecture sont multiples, ils prennent parfois leur temps, il faut emprunter des sentiers rares, alors je ne renonce pas. N° 3 est très bon lecteur, pas spécialement curieux (pas assez à mon goût…) mais il ne rechigne pas à lire. Pour autant, ce n’est pas lui qui vide le plus ma carte bancaire… La petite dernière est au CP, elle commence à lire puisque la magie a encore opéré ! Je me suis fait surprendre avec chacun de mes enfants, ce moment où ils découvrent tout, sans nous, où les sons forment des mots puis des phrases et enfin des histoires m’aura bluffé chaque fois ! Mes filles aiment bien m’accompagner toutes les semaines chez le libraire : et moi j’adore les voir hésiter, choisir, questionner le libraire et tenir serré le trésor qu’elles m’ont convaincu d’acheter.

Sur IG plus qu’ici ou sur FB, je partage avec vous régulièrement mes coups de cœur ou ceux de mes enfants. La littérature jeunesse a tellement changé ! À mon époque, on avait le choix entre la bibliothèque rose et la verte… aujourd’hui, les auteurs et les éditeurs rivalisent d’ingéniosité pour essayer de faire tomber les enfants dans la marmite.

La KUBE, la box pour les enfants

Alors si comme moi, ce sujet vous tient à cœur, La KUBE, jusqu’alors box de lecture sur-mesure pour adultes, élargit son offre au public jeune et propose de créer un groupe de travail (des parents, instituteurs ou toute personne intéressée). Pourquoi ? Pour échanger et créer ensemble un concept qui donne le goût de lire aux enfants. Je suis heureuse de participer à ce projet évidemment et je vous encourage à vous joindre à nous dès maintenant mais attention jusqu’au 8 avril sur leur site.

Marre d’entendre « j’aime pas lire »…

(Re)donner le goût de lire en mettant entre les mains des lecteurs des livres qui sont recommandés sur-mesure pour eux par des libraires indépendants, c’est la belle idée de la Kube. « Donner le goût de lire » aux enfants a alors beaucoup d’importance puisqu’il s’agit d’un âge crucial dans l’apprentissage de la lecture et le développement ou non du «plaisir de lire ». Un sujet au cœur des préoccupations de beaucoup de parents, non ?

Alors, vous venez ? On vous attend…

KUBE-plaisir-HD.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s