211 / L’enfant préféré(e)

Ouh la ! Voici le tabou number one de la vie parentale : j’ai nommé le chouchou des parents ! Oui, je me lance dans ce sujet car en ce qui concerne, il ne l’est pas (tabou, vous suivez ?).

Avec une joyeuse tribu de cinq zouaves, on pourrait se dire, pourquoi pas, et ce ne serait pas totalement délirant, que j’en préfère un, ou une. Je ne vais pas davantage faire durer le suspense. Je n’ai pas de préférence pour un de mes enfants. Je les déteste tous ! (Mais non, n’appelez pas la DASS, je plaisante… )

Par contre, j’ai des affinités particulières avec eux, différemment. Et je m’en vais vous en faire la liste :

  • n° 5 (5 ans, la petite dernière) est mon clone. Total. Même trogne, même humour, elle me ressemble à un point assez dingo (le bazar en moins !). Ce miroir n’a pas je pense d’influence sur mon ego, mais je la comprends très vite. Pour autant, je ne la trouve pas « plus » sympa parce qu’elle est comme moi… Elle est quand même très très facile à vivre, tous ceux qui la connaissent sont d’accord sur ce sujet : cette môme, c’est un rayon de soleil.
  • n° 4 (7 ans) est plus sombre, un poil plus intello-prise-de-tête… Ultra sensible (pardon hein, mais chiante donc !). Son petit côté artiste en herbe me fascine totalement. Ma petite blonde, c’est la grâce incarnée. Elle fait de la danse classique, de l’alto (je vous en reparlerai…) et surtout, elle dessine. Autant vous dire que ce gêne-là, je ne sais pas où elle est allée le chercher ! Toujours très appliquée, délicate. Patiente => je m’énerve plus souvent avec elle : ma devise étant le mieux est l’ennemi du bien, sa tendance perfectionniste me vrille facilement les nerfs. Mais je me soigne.
  • n° 3 (9 ans) est to.ta.le.ment perché. Barré. Très très haut. De fait, il a toujours deux trains de retard, enregistre une info avec 3 jours de retard, ce qui crée souvent de bonnes tranches de rire. Par exemple, il y a 18 mois, nous avons changé de mini-bus. En avril. On n’a pas publié l’info dans les journaux, mais bon, je les emmène tous les jours à l’école. On est parti en vacances avec (2 fois 1200 bornes…). En septembre, un soir, il me demande :

                      – On a changé de voiture ?
– ???
– Bah oui, elle est nouvelle cette voiture, non ?
– Non.

Voilà-voilà. Je passe à confesse, moi je suis le degré zéro de la bulle. Je ne plane pas, je suis très terre-à-terre alors oui, celui-là, il me surprend sans cesse. Je ne suis pas DU TOUT faite comme lui, mais je l’adore. Il nous fait tellement rire. Et puis il sourit tout le temps, tout en tendresse. Calme. Je l’ai souvent dit, c’est grâce à lui que nous en avons eu deux autres. Il est tellement facile…

  • n° 2 (12 ans), c’est le clone de son père, l’humour en moins… Hyper efficace, là où on l’attend. Très fin, il sait quand il doit arrêter de déconner jouer avec mes nerfs… Je n’ai pas besoin de lui faire une explication de texte => ok maman, j’ai compris, t’inquiète. Plutôt serviable. Lui et moi, pourtant très différents, on se comprend 5/5. Et puis, il fait les meilleurs pan-cakes de Chartres ! (En toute modestie, bien sûr.) 
  • Quand je regarde n° 1 (14 ans), j’ai l’impression de me revoir ado. Il a ses potes, sa musique, son sport. Un certain équilibre que l’on surveille malgré tout. Il me ressemble pas mal physiquement mais avec lui que j’ai longtemps stagné au niveau -10 de la patience. Dieu qu’il met mes nerfs à rude épreuve ! Il est d’une lenteur… Mais je suis très très fière de sa force tranquille. Ce bel ado, je l’ai pourtant mis au monde hier, ou presque…

Nos 5 enfants sont très différents, entre eux, et de nous, leurs parents. Pas besoin de vous dire que je les adore tous. Que j’apprends avec chacun d’eux, qu’ils ont fait de moi la mère râleuse que je suis et que notre unique objectif est de les rendre forts pour appréhender seul(e)s ce monde qui leur tend les bras. Et aussi de leur apprendre à faire leur lit chaque matin, mais là, il reste encore pas mal de taf !

Mais vous ? Est-ce que vous avez plus d’affinités avec un de vos enfants ?

keep-calm-and-hug-your-children-5.png

6 réflexions sur “211 / L’enfant préféré(e)

  1. Ici 4 enfants et tous différents. Pourtant on retrouve des traits de caractères communs, on dit qu’ils marchent par deux, Rosette et ZOrro et Pierrafeu et Milou. Pas de préférence non plus mais je me sens très proche de Pierrafeu de par les difficultés qu’il traverse. Et parce qu’il me fait beaucoup rire et beaucoup hurler. Il est attachiant quoi.

  2. Pas encore d’enfant présent pour le moment…
    Ah si ma mère avait pu faire un article à une certaine époque où je trouvais (à moins que je trouve toujours…) que ma soeur de 3 ans et demi ma cadette est favorisée 😀

  3. Ah, je me demande souvent comment j’aurais aimé le deuxième s’il était arrivé… On ne le saura pas ! Mais je peux bien comprendre ce que tu décris (très bien) si je transpose cela avec mes nièces et mon neveu… Avec chacun des liens, une patience, et un attachement différent qui n’est pas quantifiable, même si ce n’est pas au quotidien (et que je les ai pour les bons moments seulement ha ha !!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s