175 / Vous avez demandé l’autonomie ?

Ne quittez pas… un parent va vous répondre…
Pour l’autonomie à l’école, tapez 1.
Pour l’autonomie à la maison, tapez 2.
Ne quittez pas. Restez zen. Respirez lentement. Oui lentement. On a dit « Ne quittez pas ».

C’est qu’on voudrait bien, le soir, pouvoir leur dire :
– Tu as fait tes devoirs ? Montre. Super, bravo mon trésor. Allez, maintenant, tu vas prendre ta douche et tu n’oublieras pas de mettre ton linge sale dans le panier, ensuite tu iras mettre le couvert sans râler.

Comment ça, il faut répéter ? Comment ça ils laissent traîner leur linge (le propre mélangé avec le sale sinon c’est moins drôle) ? Mais comment ? Les devoirs ne sont pas terminés à 19h ? Sans déconner !!!

Quand on était petites, ma sœur (de 4 ans mon aînée) passait me récupérer à l’école. Quand j’étais au CP, elle était donc en CM2 (je précise pour les 2 du fond qui cherchent à suivre…).
Elle avait la clé de l’appart autour du cou. On rentrait sagement chez nous (il n’y avait pas de route à traverser mais on marchait bien 10-15 minutes). On goûtait et on faisait nos devoirs. C’était logique. C’était normal.
En rentrant, ma mère demandait :
– Vous avez fait vos devoirs ?
On avait intérêt à répondre oui. Elle jetait un œil et on passait à autre chose.

Autre époque. Je le pense vraiment. Je ne sais pas si c’était mieux. Je n’ai pas mené une grande étude sociologique mais quand j’en parle avec mes copines, je vois bien que ça se passait à peu près comme ça aussi chez elles. On était donc rudement plus au-to-no-mes. Peut-être moins dor-lo-tés par nos parents. Aujourd’hui, nos mignons, nos trésors, nos merveilles sont véritablement au cœur de nos préoccupations. Leur scolarité, leurs études, leur « avenir » nous soucie aussi sans doute plus, merci la crise. C’est comme ça ma pauv’ Suzette !

Pour autant, je me marre souvent quand nos amis me disent :
– Nan mais c’est dingue ce que tes mômes peuvent être différents !
> Mais évidemment qu’ils sont différents ! J’aurais pu en faire dix (en fait, non, j’aurais pas pu…) et ils seraient tous les dix complètement différents.

different

© Colour your life

Si je devais résumer leur rapport à l’autonomie et leur donner une note sur 5, ça donnerait ça :
N° 1 > 12 ans, en 4e. Actuellement au niveau 1 de l’autonomie. Bien sûr il se lave tout seul depuis belle lurette mais… me hurle demande souvent sous la douche :
– Mamaaaan, il est où mon peignoir ?
> Je ne réponds plus. Je pense très fort « Je m’en tape, débrouille-toi. » Donc, il sort trempé, inonde la salle de bains, cherche ledit peignoir. Et… le trouve.
Pour les devoirs, je suis sur son dos TOUS LES SOIRS. Eh oui. Depuis quelques mois, il fait ses exos tout seul. Mais je lui fais réviser ses leçons. TOUTES ses leçons. Il aime ça. Je pense qu’il en a besoin. Son fonctionnement c’est de faire ses devoirs… avec moi. Il est lent, très lent mais ce qui est appris ne s’envole pas. C’est ancré au fer rouge. En même temps, si ça me gênait vraiment, on ferait autrement. Il se trouve que ça me plaît aussi, ça m’intéresse. Et puis il est lent MAIS il travaille très bien.
Sur une île déserte, je viens d’effacer « je lui donne deux heures » parce que ce môme n’est que paradoxe. Alors sur une île déserte, finalement, je crois qu’il s’en sortirait. Pas comme je ferais moi, mais à sa manière, il avance… Il est très surprenant.

N° 2 > 10 ans, en 6e. Niveau 4,5 de l’autonomie. Genre Joe la débrouille, tendance mariolo. Lui, avec un beau sourire et une bonne blague, il te fait cavaler…
Il met des jolies croix dans son agenda.
– Ouais m’man, t’inquiète, j’ai fini mes devoirs.
Je devrais me réjouir hein ? Mais en fait non…
Disons qu’il a une mémoire nettement plus volatile. Normal puisqu’il ne fait rien à fond.
Ah ça, pour apprendre une leçon en 10 minutes, il est champion du monde. Pour le contrôle il est prêt. Mais si tu lui demandes un truc qu’il a appris deux mois avant, c’est mort…
Par contre, seul sur une île déserte, je ne fais aucun souci pour lui ! Mais peut-être que je me trompe…
En attendant, il sait faire cuire un steak, réchauffer un plat, il prépare le bib’ de sa petite sœur et il la douche aussi. On s’abstiendra donc de se plaindre…

N° 3 > 7 ans, au CP. Niveau 3 de l’autonomie. Très autonome pour les devoirs, de façon assez surprenante d’ailleurs. Parce que c’est un mix de ses frères. Il travaille très bien seul, il est plutôt lent (à écrire) mais pige vite. Va comprendre. Par contre, chaque matin (bon sang chaque matin…) il me dit :
– Mamaaan, ils sont où mes vêtements ? Je trouve pas mes chaussettes ? Et mon sweet, il est oùùùùùù ?
Comme il a 7 ans, je rabâche un peu, mais je lui dis aussi de chercher !

C’est que cinq enfants en neuf ans, forcément, ça use oblige à un minimum d’organisation. (« Organisée » c’est mon 10e prénom en fait, le premier étant « bordélique » mais chuuuut…).
On essaie de ne pas refaire les mêmes bêtises. On apprend. On voit bien ce qui fonctionne, et ce qui déraille. On essaie de corriger…

N° 4 > 5 ans, en Grande section. Niveau 12 de l’autonomie ! Cette môme se douche toute seule depuis qu’elle a trois ans. Elle débarrasse son assiette TOUS les soirs SANS qu’on lui demande. Elle s’habille entièrement toute seule et choisit ses vêtements. Parfois, elle a un look rock’n roll mais elle gère. Et je laisse faire. Forcément. Ce qui est pris tout ça…
D’ailleurs, sa maîtresse est en train d’organiser un voyage-découverte de 3 jours au printemps et je sais qu’elle est prête à partir, trois jours sans nous.

N° 5 > 3 ans, en Petite section. Niveau normal de l’autonomie vu son âge je pense. Disons 3,5/5. Elle a un caractère de chien bien trempé, et se plaît un peu dans sa période « moi toute seule »… Bien que ce soit pénible parfois à gérer au quotidien, on va dire qu’on l’encourage !

Nos trois aînés sont des garçons. Les filles sont inévitablement « tirées » vers le haut. Les grandes fratries, je le dis souvent, c’est son et lumière tous les jours. C’est beaucoup de bruit et autant de bazar. Mais c’est aussi un sens naturel de l’entraide, du partage et de la rigolade. On ne s’ennuie pas. On essaie de laisser de l’espace à chacun d’entre eux. Ce n’est pas facile mais je suis certaine que c’est une chance dans la vie, pour eux comme pour nous. On ne sera pas là éternellement, mais ils sont tous vraiment jeunes alors s’il faut réviser les leçons avec eux encore longtemps, ramasser leurs chaussettes et continuer à leur lire l’histoire du soir, tant qu’ils sont souriants et mignons, je suis prête.

12 réflexions sur “175 / Vous avez demandé l’autonomie ?

  1. j’ai beaucoup aimé te lire, j’ai 3 filles ici et c’est dingue aussi cette différence, je retrouve les même modèle : la 1ère est super lente aussi mais enregistre parfaitement, elle aime l’école et aime qu’on partage les devoirs, la deuxième faut la cadrer, elle passerait son temps à sauter partout, elle m’étonne tout le temps. La petite dernière … c’est un bébé je ne sais pas pour l’instant.. très joli article 🙂

    • Merci beaucoup Mouric. C’est très gentil. (Et petit détail, du coup, je viens d’aller faire un tour sur ton blog, mais j’ai d’abord atterri sur l’ancien… > Pense à changer l’URL dans ton profil…). En attendant, sois la bienvenue par ici. Et passe une bonne journée.

  2. j’ai bien envie d’aller voguer sur ton blog, j’aime ton style d’écrit, j’ai beaucoup souri et compati !
    maman de 4 princesses mais pas que …( http://le-monde-orzewaly.over-blog.com/)
    moi je te tire mon chapeau car tu en as en 5 et tu bosses !!!
    alors forcèment ça me parle ton article … chez moi l’ainée (5ans1/8) est tête en l’air, la seconde (4ans) est un vrai bout en train quand à la 3ème (2ans) est en train de forger son (sale) caractère alors c’est quand et comme elle veut quant à ma p’tite dernière (bientôt 9 mois) on teste doucement le moyen de se déplacer

    • Merci Malo. En fait, mon boulot m’est salutaire ! Sinon, je crois que je les aurais tous expédiés sur Mars ! Je viens d’aller faire aussi un tour sur ton blog, et d’ailleurs je vais tester ta recette de gâteau au yaourt… À bientôt alors…

  3. Ici c’est 5 enfants en 7 ans (6 ans et 10 mois). 11,9,7,6,4 ans. 3 garçons et 2 filles également. Solo depuis bientôt 3 ans donc autonomie relativement élevée sans doute due à la situation. Le petit dernier qui va avoir 4 ans ce 28 s’habille seul également. Ils savent rester seuls quelques heures…Je les adore ces gosses ❤

  4. Je n’ai qu’une fille, mais en regardant autour de moi (et ayant moi-même 3 frère et soeurs) je me demande si ce n’est pas un « symptôme de l’aîné », que d’avoir une autonomie moins développée … en tant que premier enfant, on a ses deux parents pour soi, donc on est moins enclin à se débrouiller … quand on vient ensuite, on apprend d’avantage sur le tas, et on apprend à faire sans l’attention exclusive des parents, non ?

    • Je pense souvent que tu as raison Agathe, bien qu’il n’y ait que 2 ans d’écart entre mes 2 aînés… Mais c’est vrai qu’honnêtement autour de moi aussi les aînés sont un peu plus « lents »… En même temps, à quoi bon courir tout le temps ?

  5. Bon allez, pour dire le contraire : ici c’est l’ainé le top de la débrouille, se lave et s’habille seul depuis qu’il a trois ans, aujourd’hui (presque 10) il s’occupe des bib de ses frères, les douche quand je lui demande, va à l’école en vélo depuis qu’il a 8ans à peine et depuis la même période va acheter les croissants du dimanche matin! Numéro 2 c’est une autre paire de manche…En fait je crois qu’il pourrait faire tout ça mais….comment dire…il s’en fout! Il vit dans son monde (proche de la lune) te fait les choses quand ça le chante. Pas besoin de le menacer…ça glisse! N°3 est aussi dans sa période « moi tout seul », je lui suggère que pour être cohérent il pourrait arrêter de pisser dans son slip 4 fois par jour mais ça ne semble pas entrer dans ses critères…Si quelqu’une a des suggestions, je suis preneuse! La propreté c’est encore un grand mystère! Je manque un peu d’autonomie sur le sujet!

    • Mél > ❤️. Faudra que je te raconte comment la petite dernière est ENFIN devenue propre. Après un bref séjour aux Urgences à Barcelone l’an passé (tu te souviens ?), j’avais fini par totalement lâcher la pression. Un an après, elle a décidé qu’elle était prête ! Donc, j’ai 2-3 suggestions pour toi, mais tant qu’à faire, en sirotant un bon jus et ou en dégustant une bonne crêpe, on pourra en profiter pour refaire le monde… Grosses bises à toi et à tes supermen !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s