163 / Je voulais être mère > Première journée nationale de l’infertilité

Voici douze ans que je me lève la nuit, que je ramasse un doudou, que je console après un cauchemar, que je mouche des nez malades, que je câline après un bobo, que je gronde après une ânerie, que je me pose mille et une questions, que j’ai peur pour eux, que je me marre en douce (ou pas…) quand ils font les pitres. Douze ans qu’on ne part plus en voyage (faut voir le bon côté des choses, on fait des économies…), douze ans qu’on ne va plus trop au resto (bon côté des choses bis), qu’on ne va plus au ciné à l’improviste mais bordel douze ans que je me réjouis de les avoir portés, mis au monde, serrés contre moi. Douze ans que je mesure ma chance.

Mais avant ça, croyez-moi, le chemin fut trèèès long et semé non pas d’embuches, mais de fossés, d’Everest à gravir, de pleurs et d’insomnies.

J’en avais parlé là (https://de5a7blog.wordpress.com/2012/01/25/le-parcours-des-combattants) et même ici (https://de5a7blog.wordpress.com/2013/05/03/la-sterilite-si-on-parlait-avec-famili).

Cette année, pour la première fois, le magazine Famili et l’Association Maïa ont décidé d’unir forces et bonnes volontés autour de spécialistes, dans un lieu hautement symbolique, l’Institut Pasteur. En organisant la première Journée nationale de l’infertilité, vendredi 23 mai, le magazine et l’association vont créer un forum en direct, pour parler, informer sans tabou et aussi, puisque c’est le nerf de la guerre (parce que, ne nous trompons pas, c’est bien une guerre contre l’infertilité), pour récolter des fonds pour la recherche médicale.

Image

De 9h à 17h, il y aura des conférences-débats avec des experts qui répondront aux questions que se posent toutes les personnes concernées par ce problème. Les thématiques abordées lors de cette journée sont nombreuses : l’infertilité en chiffres, quand et comment accéder à la PMA, les différentes techniques, effets secondaires et complications, maladies, aspects psychologiques et accompagnement, chances de succès…

Il y a une belle croix dans mon agenda vendredi 23 mai. Je serai à l’Institut Pasteur. Pour entendre, réconforter si je peux, partager.

Parce qu’un couple sur 6 rencontre aujourd’hui des problèmes d’infertilité, le magazine Famili et l’association Maia ont créé un body qui lutte contre l’infécondité ! Si vous voulez les soutenir ET faire un chouette cadeau (2e effet kiss cool…), vous pouvez acheter ce joli body dont tous les bénéfices seront reversés à la recherche médicale et à l’aide aux couples infertiles.

Image  Image

C’est drôle (enfin, pas tant que ça finalement), deux amies viennent de m’annoncer ces jours-ci une de ces bonnes nouvelles qui te donnent le sourire pour la journée, qui te font croire qu’il faut espérer toujours, ne jamais renoncer. Leurs petits porteront dans quelque temps ce body qui signifie déjà beaucoup, autant pour elles et leur homme respectif que pour moi. On va dire que ces grossesses-là étaient il y a quelques mois encore assez inespérées. Comme quoi…

Je n’aurai plus d’enfant parce que c’est notre choix, à mon homme et à moi. Aujourd’hui je le sais, nous sommes vernis parmi les vernis. Chaque jour je les regarde et je me dis qu’on est passé à un cheveu d’une vie nettement moins drôle.

Voici les liens utiles :

http://www.famili.fr/,journee-nationale-de-l-infertilite-rendez-vous-le-23-mai-2014,429115.asp

Association Maïa > http://www.maia-asso.org/

3 réflexions sur “163 / Je voulais être mère > Première journée nationale de l’infertilité

  1. J’en ai acheté un … j’espère pouvoir l’enfiler à un petit bout un de ces jours. En attendant, je le garderai comme un talisman!! Réconforte bien demain, tu es douée pour ça. Des bises à la plus belle famille très nombreuse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s