155 / La magie d’Asgeir

J’écoute beaucoup de musique.

Vraiment beaucoup.

En voiture.

Au bureau tout l’après-midi.

(Pas le matin, ne me demande pas pourquoi…)

Et comme je suis branchée 2.0, je shazam beaucoup.

D’ailleurs, en voiture, je laisse toujours mon portable à portée de mimine et dès que les enfants me voient monter le son de la radio, ils ont maintenant le réflexe :

–  Tu veux que je la « Shazam » ?

–  Je veux bien, en effet…

Je n’achète pas tout. Parfois je shazam un truc qui finalement ne me fait pas plus d’effet que ça.

Mais souvent, j’ai l’impression d’avoir mis en boîte un vrai petit trésor et je le télécharge.

Si seulement on avait pu télécharger tous ces titres à 0,99 € quand on était mômes…

Bref.

 

En voiture, j’écoute très souvent RTL 2.  Et dès 22 :00, je me régale avec le son pop-rock du talentueux Francis Zegut. Mais quel pied ! Si tu ne le connais pas, je te le recommande vivement.

Quand je rentre le jeudi soir de mon cours de défoulement hebdomadaire danse, j’ai l’impression d’être face à Zegut, seule avec lui dans son studio.

Je pourrais écouter sa voix grave toute la nuit.

Quand j’étais ado (au siècle dernier…), le vendredi soir j’avais le droit d’éteindre plus tard… Alors j’allumais mon radio-réveil (numérique, yeah, avec des lettres vertes, je crois qu’il marche encore…) et je m’endormais comme ça.

Le bonheur, ça tient à si peu de choses…

Récemment donc, j’ai shazamé un titre d’Ásgeir.

Qui ça ?

asgeir_CD

Oui, bon, il a un peu trop abusé de la pipette Photoshop…

Ásgeir. Islandais. 21 ans. Un sacré talent et une voix mes amies… une voix mélancolique, douce, chaude.

Le viking a d’abord sorti son premier album sur sa terre natale. Succès immédiat.

Quelques mois plus tard, Ásgeir a la bonne idée de décliner son projet Dýrð í dauðaþögn (!) en anglais.

Personnellement, je pense qu’il a bien fait ! Totalement imprononçable le truc sinon…

Il traduit donc les textes/poèmes de son père et « In the silence » envahit désormais mes ondes…

Je te préviens, c’est ultra planant. Si tu as des fourmis dans les jambes, il faudra trouver autre chose.

MAIS, si tu as besoin/envie de calme, de douceur et soyons folles… de volupté, c’est l’homme qui te faut.

 

Si ça te plaît, je vais revenir bientôt et te faire partager ici une de mes nombreuses playlists.

Oui, parce que figure-toi que, moi la bordélique, moi le poisson rouge, moi président (ah non, pas quand même !), je fais des playlists à thème :

– Planante

– Pour danser

– Pour les enfants (bah oui, faut bien…)

– Rock…

– Pour courir

 

Donc, on pourra ici compléter nos expériences musicales sensorielles ! Ça te dit ?

2 réflexions sur “155 / La magie d’Asgeir

  1. Oh de rien Pomdepi, partager ce genre de découvertes, c’est un régal ! Et pour l’organisation, comment te dire, ça en jette comme ça mais en vrai, ça prend 2 secondes… parce qu’au-délà, je n’assure pas un cachou…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s