123 / Mes filles de mai

Sauf à chercher des excuses un peu inutiles, je dois t’avouer que j’avais oublié.

Il faut dire aussi (ça y est, je les tiens les fameuses excuses…) que ce mois de mai ne ressemble pas vraiment au printemps.

C’est pas pour râler inutilement mais quand même, je me souviens quand elles sont nées, il y a quatre puis deux ans, en rentrant de la maternité, j’avais fait voltiger les gilets, les pulls et les chaussettes et mes filles avaient profité des rayons du soleil. Oui, elles avaient fait toutes leurs siestes, sous le saule, à l’abri… Et moi je surveillais d’un œil attendri ces petites merveilles, pendant que de l’autre (œil, tu suis ?), je voyais non sans une certaine inquiétude le tas de linge s’accumuler dangereusement. Mais on s’en fichait puisque le printemps était bel et bien là, le linge pourrait sécher dehors et mes enfants faire bronzer leurs gambettes.

La semaine dernière donc, la Chouette a eu deux ans.

Les garçons lui ont chanté vingt fois au moins « Joyeux z’anniversaire »… Et moi, comme toujours, en bonne nostalgique (j’assume…), j’ai repensé à cette dernière grossesse, au jour où elle est née. J’ai redit à mon homme :

–  Tu te souviens, quand j’ai accouché…

Évidemment. Bien sûr qu’il s’en souvient. Comment pourrions-nous oublier ?

Je connais les dates des anniversaires de tous les miens, celles des copains, et même celles des copains des copains. J’ai dû transmettre un peu de ça à mes fils. Si bien que, dix jours avant chacun de nos anniversaires, on fait des projets, on parle du gâteau qu’on va préparer, des bougies qu’il ne faudra pas oublier d’acheter, du cadeau…

Et puisqu’on est dans les confidences, il faut que je te dise que depuis quelques jours, on est tellement à la bourre le matin que j’ai changé de méthode. T’emballe pas non plus, rien de renversant. J’évite juste une crise de larmes (celle de la Luciole), une crise de nerfs (la mienne) et j’accompagne les enfants tranquillement à l’école car j’ai mis dans la voiture la trousse contenant élastiques, barrettes et brosse de la Luciole. Sa trousse de fille…

Je dépose d’abord mon Superman et quand j’arrive à la Maternelle, puisque j’ai toujours un bon quart d’heure d’avance (si tu veux connaître les détails de cette organisation, je t’en parlais ICI), j’en profite maintenant pour coiffer la Lulu. Au calme.

Ce matin, pendant notre petit rituel désormais quotidien, mon Spiderman m’a dit :

– Dis donc maman, pourquoi tu n’as pas emmené le gâteau de Lulu ce matin ?

– Le gâteau de Lulu ?

– Ben oui, son gâteau d’anniversaire…

– Hein ? Boooooordel ! Mais bien sûr, oh la la, joyeux anniversaire ma Lulu !

 Voilà. Tu sais tout. J’avais oublié que depuis quatre ans, pile, ma Lulu rayonne dans nos vies…

D’ailleurs, pour parfaire le tableau de la mère indigne… je t’avouerais bien qu’en rentrant, j’ai dit à mon homme :

– Tu y as pensé ?

– À quoi ?

– À l’anniv de Lulu.

– C’est aujourd’hui ?

Vala. On a bien fait de se marier…

Je te laisse, je file récupérer le beau vélo rose qu’on lui a réservé depuis un bon mois.

En fait, je n’avais pas vraiment « oublié » son anniversaire, j’ai juste eu quelques heures de retard.

Faute avouée tout ça…

IMG filles

4 réflexions sur “123 / Mes filles de mai

  1. Alors là, j’avoue sur ce coup-là, tu me bats et pourtant niveau oubli des anniversaires je me défends plutôt très bien, mais heureusement je n’ai que deux dates à retenir et elles sont assez espacées alors ça va (pour l’instant). Je souhaite un très bel anniversaire à ta jolie Lulu et plein de bisous sur ses belles joues.

  2. Tu comprends mieux maintenant pourquoi je n’ai rien dit à ton mail la semaine dernière… Mais quand même, c’est la première fois que j’oublie leur anniversaire ! C’est grave docteur ? Mère parfaite habite décidément bien loin de chez moi ! Grosses bises à toi et aux tiens.

  3. Merci Poppy ! Et non, on s’en fout pas, bien sûr que non même. Ce blog, c’est mon divan en fait… bon, je sais, c’est un divan plutôt complaisant, docteur Freud n’approuverait sans doute pas, mais pour le coup, on s’en fout !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s