120 / Nos vacances de ski, à Pâques…

On (je ?) a pleurniché tout l’hiver, et surtout au début du printemps qui se cachait, parce que bon, on en avait marre, que c’était trop long, qu’on rêvait de tongues et de jupettes…

Donc, quand on a décidé avec mon homme de prendre une semaine de vacances à Pâques avec les enfants, on a choisi… la neige !

Ben oui, quoi, logique.

Ça faisait presque quatre ans que je n’avais pas chaussé les skis.

Les garçons ont profité de cette absence pour passer 2e étoile, 3e étoile et pour être bien sûr que je ne les suive définitivement plus, étoile de bronze.

Vala.

La dernière fois donc, je venais d’accoucher de ma Luciole, après j’étais enceinte, après je venais d’accoucher, après j’allaitais.

Mais cette année, zéro excuse.

Nous décidâmes donc de partir dans notre Haute-Savoie adorée, à Morzine.

Les pistes de Morzine seraient fermées à Pâques ? Qu’à cela ne tienne, nous irions skier à Avoriaz. Une dizaine de minutes de bagnole en plus, mais l’assurance d’être les rois du monde.

Le jeudi qui a précédé notre départ, notre Batman (11 ans) présentait au collège son spectacle du Club théâtre. Je pensais qu’on irait tous mais une heure avant le départ, Spiderman (6 ans) a vomi.

Hmm ?

Tarzan a dit :

– Vas-y toi, moi je le garde, et je garde aussi les filles, c’est plus prudent…

Petit joueur…

Le lendemain, il allait très bien. Ouf.

On avait prévu de partir dimanche matin, à l’aube, pour éviter les bouchons du samedi.

Déjà que se taper 800 bornes à 7, c’est pas la chose que je préfère mais allonger le parcours de 3 heures pour cause de vacanciers sur les mêmes routes, non…

J’ai re-râlé samedi en faisant les valises…

Tarzan m’avait donné les consignes suivantes :

– Tu prends pas trop de trucs, ok ?

Pas trop de trucs, t’es marrant toi… Les combis, les gants, les casques, les masques qui vont avec, les skis, des changes, les affaires de toilette, les draps, ne pas oublier le tapis de bain (je l’oublie toujours celui-là mais après 7 douches le soir, quand la salle de bains ressemble à une pataugeoire, ça me déprime…). La poussette (ma YOYO adorée qui ne prend pas de place), le lit parapluie, des bouquins pour l’histoire du soir, quelques victuailles pour ne pas courir au supermarché en arrivant (fermé le dimanche de toute façon)… bref, le coffre de la bagnole était… plein.

On s’est même couchés tard le samedi soir avec Tarzan parce que, se lever à 4 :00 pour partir en vacances, ce serait fastoche.

Sauf que mon Superman (9 ans) a vomi toute la nuit.

Que je me suis levée 5 fois.

Alors quand le réveil a sonné, je l’ai éteint.

J’ai vaguement dit à Tarzan, on partira à midi, là, on va attendre de voir comment ça évolue…

Les petits ont sonné le clairon vers 9 :00, on a déjeuné vite-fait (sauf Superman…) et ON EST PARTIS EN VACANCES ! Youhou !!!

12 :04, nous étions tous en voiture.

12 :20 > péage.

12 :25 > vomi…

Mais, oh que je suis maligne, j’avais prévu le spray Javel. Pas le Fébrèze…

On lui a mis des tonnes de sacs sous le nez. Il s’est allongé et ma foi, on a fini le trajet sans encombre majeur. Je t’épargne les classiques du genre en voiture, à sept.

morzine-avril2013-angele

Est-ce que je t’ai dit que ma Chouette (bientôt 2 ans) savait déjà lire ? Non ?

Ah, on me dit dans l’oreillette qu’elle fait semblant. Maligne…

 

Dès lundi matin, nous étions donc sur les skis.

Enfin, les garçons.

Moi, j’ai fait une belle promenade avec la Chouette, pendant que Tarzan faisait gentiment « glisser » la Luciole (toujours en mode « amour, gloire et beauté »).

 morzine-avril2013-yoyo

YOYO avec sa capote qui protège des paparazzis… et du soleil !

 

L’après-midi, on déposait les filles chez nos amis pour la sieste et… et ? À NOUS LES PISTES !

morzine-avril2013-3

La veille de notre arrivée, à Morzine, ils ont inauguré un tout nouveau téléphérique
pour relier Morzine à Avoriaz en 4 minutes.
35 personnes dedans, 2400 personnes à l’heure, autant de dire que ça dépote…

 

Et à l’arrivée, ça :

morzine-avril2013-1

Du ciel bleu, la neige un peu soupe l’après-midi mais on s’en fiche, on ouvre grand les yeux, les poumons et on pro-fi-te.

On oublie bien vite les soucis, le boulot, le vomi (oui parce que, on a tous eu la gastro en fait…) et on skie !

morzine-avril2013-2

Personne sur les pistes, je te l’ai dit, on était les rois du monde.

 

À part quelques English, quelques provinciaux et 2-3 Savoyards, on était un peu tout seuls là-bas.

Hmm…

Moralité > on a passé une vraie super semaine. Sans télé, sans écran, dehors du matin au soir parce qu’en Haute-Savoie, le soleil a eu la bonne idée de briller 5 jours d’affilée. On a donc perdu 25 °C dans la nuit de vendredi à samedi, puisqu’il a neigé samedi mais comme on partait dimanche, on s’en fichait un peu. Et puis fallait bien aussi compliquer un peu l’affaire…

On n’y voyait plus rien sur les pistes, ce qui nous a valu quelques belles gamelles mais on s’en est bien sortis.

On passe donc bien volontiers le relai aux zones A et C qui vont bientôt être en vacances.

 

Par ici, on est prêts à affronter les quelques mois qui nous séparent des vacances d’été ;  les batteries sont chargées à bloc parce que « la montagne, ça vous gagne », c’est définitivement vrai.

Bonne vacances à ceux qui vont en être, et bonne reprise aux autres…
Val, en mode re-po-sée…

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s