111 / Mon 7 de cœur

Je n’ai pas la grippe.

Mes enfants non plus.

Ni de gastro.

(Oserais-je dire, « pour l’instant » ?)

Mes 5 enfants dorment la nuit.

Je ne me lève plus pour une tétée, un verre d’eau (jamais !), un pipi au lit…

Seulement pour un petit cauchemar de temps en temps.

Je n’ai pas de transport pour aller travailler.

Je ne cavale pas derrière mon bus le soir pour rentrer.

Tarzan fait les courses (bon, sur Internet, ça va quand même…)

La remplaçante de la remplaçante de la nounou (oui, j’ai eu des galères de nounou depuis la Toussaint, mais finalement, ça se gère plutôt bien…) est vraiment géniale. Je t’en parlerai plus longuement un de ces jours, d’ailleurs.

J’ai (on a) vraiment beaucoup de boulot mais bon, c’est pas l’usine non plus.

Les enfants sont en vacances, donc, pas de devoirs-école-guitare-piscine…

 

Et même, cette semaine, je me suis délestée de 3 enfants.

Pour la première fois. C’était, j’ose le dire, un vrai bonheur…

Je le dis d’autant plus facilement que le bonheur était visiblement partagé.

Ils rentrent ce soir et j’ai hâte de revoir leurs bouilles, d’écouter leurs récits, et de les bisouiller.

C’est rigolo d’ailleurs parce que quand je les appelle le soir, je me rends compte (il serait temps…) à quel point ils sont différents :

Ø  Batman raconte tout, les détails, le paysage, ce qu’ils mangent, le temps qu’il fait. Et termine par un mot super doux.

Ø  La première phrase de Superman, c’est :

– Comment vont les filles maman ? Ici, c’est super.

Et c’est à peu près tout.

Ø  Le p’tit n’a pas bien compris à quoi servait le téléphone. C’est comme un haut-parleur. Si je l’interromps pendant une partie de Uno, il dit :

 – Les garçons, non, attendez-moi. Maman, ça va ? Moi je vais bien. Bisous.

Et il raccroche…

(Note à moi-même, penser à lui rappeler cet épisode quand il me réclamera un portable dans quelques années…)

 

Donc, on a passé une semaine à quatre, rien qu’avec les filles et c’était bien.

Je m’aperçois à l’usage que ça fait grand bien de ne pas TOUT faire à sept.

Qu’elles apprécient (et nous aussi) ces moments où il n’y a qu’elles qui comptent.

lecture

Les grandes fratries apportent énormément je trouve.

De la solidarité, de la force, du partage, une grosse dose de tendresse, de la complicité…

Et…

Du bruit, du bazar tout le temps et partout (ok, ils ont mes gênes…), des tonnes de linge, de la gestion puissance 120 (ça existe ça ?), des cris, de l’intendance à grande échelle.

Alors, quand on peut lâcher le caillou, comme cette semaine, c’est juste le bonheur.

S’il te plaît, ne dis pas « ben fallait pas en faire cinq si ça t’est à ce point insupportable… », sois sympa. Parce que ça ne m’est pas du tout insupportable. C’est un peu comme quand tu dois partir 2 jours en séminaire. Ça te gonfle, tu trouves que ça ne sert à rien, en plus il te faut organiser la gestion de ton absence à la maison (et oui…), mais quand même, cette petite parenthèse te permet de souffler, voir d’autres choses avec d’autres gens…

Ici, cette semaine, c’était donc notre semaine de séminaire à quatre.

On a fait une « pause », on est même allé à Paris en amoureux la semaine dernière.

On a réussi à faire garder les filles par deux copines (l’une après l’autre, l’intendance toujours…). Ça faisait juste 10 000 ans que ça n’était pas arrivé.

Waouh ! On a profité de chaque instant.

 

Et pourtant, je traîne la jambe, je dors mal, je me sens naze.

Je me dis que ce doit être l’hiver, le froid, le manque de lumière…

J’envisage même sérieusement la cure de vitamines même si je n’y crois pas des masses.

J’ai quand même intérêt à retrouver la pêche parce que dès ce soir, donc, on reforme la tribu.

Et pour tout te dire, là, maintenant, j’ai hâte.

Carte française cœur 07

2 réflexions sur “111 / Mon 7 de cœur

  1. Merci à toi pour ce petit mot. En fait, je suis carrément débordée au boulot, c’est le stress puissance 3000, mais ils sont rentrés samedi soir et j’ne suis bien contente. C’est cool de les retrouver, tous ensemble. Et bruyant aussi, ouh la la…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s