42 / L’école de la vie…

Batman est en CM2 (il a 10 ans, oui, je suis sympa, je t’évite le calcul mental ce matin…).

Ici, c’est la campagne. Donc, c’est regroupement pédagogique.

En clair, ça veut dire, une école de 2 classes dans un village (CP-CE1 et CE1-CE2) et la suite dans un autre village (CE2-CM1, et CM1-CM2). Bon, y a un car pour amener tout ce petit monde à l’heure le matin.

Cette année, j’en ai donc un dans chaque école. Super pratique…

Mais l’avantage quand même de ces petites écoles, c’est que dans la cour de récré, ils sont 48.

À la cantine, idem. On est loin des usines à gaz qu’on voit parfois dans les grandes villes.

Et franchement, c’est très appréciable. Les institutrices savent qui est qui, on se parle.

Donc, Batman est en CM2. En septembre il ira au Collège, m’en parle pas, je fais l’autruche. J’veux pas que tu t’en aiiiiilles (comme dit Jonasz).

Bref. Donc, pour l’instant, tout se passe bien. Les copains, l’instit, les devoirs, le sport. Ça roule.

Enfin, ça roulait… Jusqu’en novembre.

Là, il a (re)commencé à avoir des tics. Je l’ai senti anxieux, fragile. De gros problèmes pour s’endormir, donc pour se lever.

J’ai bien vu que quelque chose n’allait pas.

J’ai posé des questions. 

– Ça va à l’école ? Les copains tout ça ?

– Ouais, bof…

L’avantage avec Batman, c’est qu’il parle…

– Tu sais, à l’école, y a Bidule et Tartemuche qui m’embêtent…

– Qui t’embêtent comment ?

– Ben tu vois, ils font tomber mes affaires en classe, ils me poussent pendant la récré, me traitent d’idiot…

– OK, mais tu sais, tu peux leur coller une baigne te défendre. Ignore-les quand ils t’insultent. Rejoins tes potos. Et si vraiment en classe, ils t’empêchent de bosser, dis-le à ta maîtresse…

Le lendemain soir, j’ai demandé si ça allait mieux, comment s’était passée la journée :

– Bof.

– Bon, alors je vais aller en parler à la maîtresse, ça te va ?

– Oui.

Son instit, c’est la directrice. Je la vois tous les jours puisque je les emmène à l’école, elle est très gentille et surtout, très abordable.

– Bonjour, alors voilà, mon fils n’est pas un ange, loin de là, mais là, il a un problème. Avez-vous remarqué que Bidule et Tartemuche étaient des abrutis l’embêtaient ?

– Euh, oui et non. Mais je vais être vigilante… Et si je ne les vois pas faire, que Batman vienne me le signaler. Mais vous savez, c’est l’école de la vie.

– Euh… ah ? Si tôt ? On n’est pas censé les protéger un peu encore à cet âge ? En tout cas, merci d’être vigilante. Et merci pour votre écoute.

Gloups. Je suis repartie bredouille. Me demandant s’il n’était pas temps alors de lâcher un peu la bride. Mais quand même, non… Il n’a QUE 10 ans, c’est pas comme si je l’accompagnais devant la grille de la Fac ou que je lui tenais la main à 30 piges. J’ai tort ?

Suis rentrée donc. Ai travaillé. Ai compté les heures en attendant son retour.

Et puis, il est rentré. Rien à signaler. Journée normale. Mais des tics encore.

Je me suis dit :

– C’est normal. C’est long à passer. Mais ça va aller…

Ça a été. Quelques jours.

Et puis le lundi suivant, je l’ai récupéré en larmes. Les sales mômes avaient continué. Sauf qu’ils étaient passés à la vitesse supérieure. Lui avaient mis des coups de pieds dans le ventre pendant la récré et l’avaient menacé de s’en prendre à son petit frère s’il « bavait »… C’est qu’on est courageux à cet âge !

Alors là, la mère-louve-juive qui sommeille en moi s’est réveillée et telle une lionne protégeant sa meute (oui, j’en fais des caisses, mais c’est pour la bonne cause !) est retournée voir l’instit.

– Oui, re-bonjour. Ben oui, c’est encore moi. Alors, comment vous dire ? J’essaie de rester calme et je vous assure je prends sur moi… Donc, pour être claire, vous avez la journée pour régler le problème avec les 2 débiles ou je m’en charge. Je les chope à la sortie et vais voir leurs parents… C’est clair ou je développe ?

Parce que, pour être claire, si j’apprends que mon môme se prend pour ce qu’il n’est pas, je lui règle les phares… Et comme je sais être très convaincante, jusque-là, ça fonctionne. Si quelqu’un d’autre m’apprend que mon môme se tient mal, enquiquine un « camarade » ou que sais-je > idem. Réglage de phares, punition et tout le toutim…

Alors pourquoi ça marche pas dans l’autre sens ? Pourquoi quand un gosse harcèle un autre, qu’on le signale, il recommence ?

C’est quand même dingue ! Ils sont 48 dans l’école. Pas 500 ou 2 000. Non, 48.

Y a juste 2 débiles qui foutent le bordel et on laisse faire ? Parce qu’ils ne s’en sont pas pris qu’au mien. Non, les langues se sont déliées, en fait, ils se prenaient pour des petits caïds. Tu le crois ça, à 10 ans ?

Par contre, là, l’instit a été par-faite. Elle en a parlé à toute la classe. A sommé les 2 couillons de faire des excuses. Leur a dit qu’elle les avait à l’œil, tout comme les dames de la cantine. Qu’au prochain problème similaire, elle convoquerait les parents et qu’ils risquaient l’exclusion.

Depuis, mon Batman est soulagé. Pas totalement zen mais rassuré. On lui a montré qu’on était là, qu’on le croyait et qu’on les protégeait.

Mais quand même, ça a été dur…

Dans 6 mois, c’est le collège. M’en parle pas…

6 réflexions sur “42 / L’école de la vie…

  1. alors là moi j’ai mon petit coeur de copine de la maman de batman qui se serre. D’une j’adore Batman, il est beau comme un dieu et doux comme un agneau (bon je sais c’est pas un ange quand même!), et de deux je ne suis pas une mère hyper protectrice, loin de là, mais si un môme de 10 ans vient tourner autour du mien, je reste calme environ 5 secondes, après j’controle moyen…Tu as très bien fait Jane, d’ailleurs tu es mon modèle, je tenais à te le dire ;). Fais gaffe quand même, parce qu’au collège, les emmerdeurs, ils auront 15 ans et qq centimètres de plus…mais j’viendrai avec toi pour les impressionner!

  2. Merci Mél !!! C’est ça les vraies copines… je me prépare doucement pour le Collège. Et surtout, j’essaie de le préparer, lui. Mais ça va aller. Je sais que ça va aller. Gros bisous.

  3. Monsieur B., 6 ans, se fait raquetter sa récré (ne rigole pas !), et Mademoiselle R., 8 ans, a déjà eu des soucis de ce genre aussi. Elle ne voulait plus aller à l’école parce 2 petits vauriens l’embêtaient ! Ben je suis moins zen que toi, je brûle une étape, et je vais voir les autres mioches moi-même devant l’école le matin avant que ça sonne ! Mes enfants ne se sont plus fait embêter…

  4. Rhâ zut de zut, je viens de répondre à ton commentaire mais il s’est effacé. Pas grave, je recommence… Donc, en fait, je crois que c’est toi qui as raison. Mais c’est quand même dingue ! Ces gosses-là ne respectent même plus l’autorité de leurs instits. Ils font quoi les parents ? Et surtout, qu’est-ce qu’ils vont faire ces gosses plus tard, je veux dire quand leurs petits cerveaux se seront légèrement développés. Parce que ça marche pas comme ça. Y a des règles, le respect, la politesse tout ça… En tout cas, merci pour ton commentaire. Grâce à ça, je me sens moins seule dans ce « combat » contre la connerie ordinaire… Et bon mercredi.

  5. Ben voilà…maintenant je suis en mode panique. Parce que moi, j’habite pas une petite ville mais une grande avec tout plein d’écoles usine à gaz avec potentiellement tout pleins de vilains pour embêter MON petit qui rentre à l’école en septembre!! J’étais déjà pas très zen mais alors là… Mais c’est bien d’en parler, c’est bien de se préparer et aussi d’expliquer que même si ça fait peur, on peut gérer, prévenir les instits et éviter que ça dérape. Alors merci de déminer le terrain pour nous! et contente que le problème soit réglé pour Batman 😉

  6. Figure-toi justement que les 2 débiles qui embêtaient mon fils à moi, la prunelle de mes yeux, mon héro, Batman quoi !, bon bref, ces deux-là ont remis le couvert en début de semaine. Petits cerveaux, eux pas bien comprendre message de l’instit. Alors ce matin, je les ai chopés. Devant l’école. Devant leurs potes, devant les instits. Je leur ai dit calmement (je crois), « tu touches encore à un cheveu de mon fils, tu continues de l’insulter ou de l’emmerder et c’est moi qui te décolles la tête. Pigé ? » Je crois qu’ils ont compris… J’espère !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s